Nouvelle présentation de la formation professionnelle en kinésiologie

Nous avons choisi depuis plus de 20 ans d’enseigner une synthèse des méthodes les plus répandues de kinésiologie sous la dénomination Ortho-Kinésiologie.
A présent nous continuons à être des pionniers en la matière et avons décidés de construire notre enseignement basé sur un concept d’ UNITÉS DE COMPÉTENCES en matière de SAVOIR - SAVOIR FAIRE - SAVOIR ÊTRE.

LES COMPÉTENCES DU KINÉSIOLOGUE (Reproduction réservée sur demande à FFK)
_ UC 1./ Uaa 1. Unité d’acquis d’apprentissage en communication dans la vie professionnelle
Objectif :

  • Savoir communiquer avec les différents publics (clients, collègues…)

Capacités :

  • Connaître et appréhender les différents publics
  • Être capable d’adapter son langage en prenant en compte le public (enfants, ado, adultes)
  • Fournir des explications claires aux clients
  • Utiliser un vocabulaire simple
  • Connaître et utiliser les supports de communication
  • Être capable de concevoir un flyer, une carte de visite
  • Être capable de gérer l’affichage légal

Modalités d’évaluation :

  • Participation à des jeux de rôles sur différentes thématiques.
  • Expression et mise en scène pour utiliser les techniques de communication pour la dynamique de groupe de différents publics (enfant, ado, adulte)
  • Conceptualisation d’un projet en se servant d’outils informatique
  • Professionnels de santé dans un cadre règlementaire
  • Professionnels de santé hors cadre règlementaire

Critères d’évaluation :

  • Disposition à moduler son propre langage en fonction des différents publics (consultants,professionnels).
  • Le candidat devra avoir une clarté et une aisance dans son expression orale
  • Recherche de la qualité d’accompagnement et choix du discours, ainsi que dans la qualité des documents produits (courriers, flyers, affiches, CV).

UC 2./ Uaa 2. Unité d’acquis d’apprentissage pour l’adaptation au milieu professionnel, encadrement et planification
Objectif :

  • Connaitre le positionnement professionnel et les capacités d’un kinésiologue

Capacités :

  • Installation du kinésiologue (gestion, comptabilité, marketing)
  • Être capable de prendre en compte les obligations légales
  • Être capable de prendre ne compte la structure dans son environnement local
  • Être capable de mener à bien son projet d’installation
  • Être capable d’avoir une approche globale du corps humain
  • Être capable de savoir analyser et évaluer le niveau de stress
  • Être capable de mobiliser ses connaissances à la conduite de son activité
  • Être capable d’élaborer une action d’animation de séance
  • Être capable de réaliser une action d’animation de séance
  • Être capable de maitriser les outils et techniques du kinésiologue
  • Être capable de conduire des échanges avec son client pour évaluer ses choix possibles d’évolution
  • Être capable d’élaborer un suivi client

Modalités d’évaluation :

  • Animation d ‘une séance avec les trois temps (Evaluation, Equilibration, Vérification)
  • Élaboration de fiches et de factures
  • Jeu de « rôles »

Critères d’évaluation :

  • Neutralité bienveillante du candidat, sans intrusion
  • Savoir ordonner, gérer et classer les fiches clients
  • Savoir orienter ou réorienter son client si besoin
  • Disposition à adapter la qualité de son discours
  • Savoir élaborer une conclusion avec son client
  • Savoir établir un bilan

UC 3. /Uaa 3. Unité d’acquis d’apprentissage Educatif
Objectif :

  • Améliorer l’apprentissage (compréhension, concentration, lecture, écoute, intégration, mémorisation)

Capacités :

  • Libération des stress de l’apprentissage
  • Identification des capacités de son client
  • Association de mouvements physiques spécifiques aux processus d’apprentissage
  • Être capable de faire émerger les capacités d’innovation pour maintenir l’intérêt de son client à atteindre son objectif
  • Être capable de donner du sens au travail, et de motiver.
  • Être capable d’identifier un stress limitant les capacités d’apprentissage

Modalités d’évaluation :

  • Gymnastique adaptée (cross crawl, homo latéral, controlatéral)
  • Exercices « biokinétique »
  • Utilisation des modes oculaires ou temporaux

Critères d’évaluation :

  • Le niveau de confiance et d’assurance dans sa pratique
  • - Savoir-faire : Validité du niveau de confiance et d’assurance dans sa pratique.
  • Cohérence des explications sur l’aspect technique des exercices
  • - Savoir être : Attitude, motivation et clarté des consignes liées à l’exercice

UC 4./ Uaa 4.Unité d’acquis d’apprentissage Structurel
Objectif :

  • Améliorer les capacités physiques (structurelles et fonctionnelles)
  • Connaitre les composants impliqués dans un équilibre postural
  • Concevoir une démarche pédagogique sur l’équilibration posturale.
  • Connaître les différentes composantes du renforcement musculaire et de l’étirement

Capacités :

  • Être capable d’analyser la posture
  • Être capable d’équilibrer les muscles posturaux utilisant les techniques kinésiologiques
  • Être capable de définir des exercices adaptés en fonctions des problématiques
  • Être capable d’effectuer une équilibration énergétique
  • Être capable d’avoir des connaissances pratiques et théoriques sur l’éducation posturales.
  • Être capable de tester en fonction les différents leviers (Anatomie- biomécanique spécifique (angles de tests, degrés de liberté physique)
  • Être capable de proposer des exercices en réponse aux tests spécifiques

Modalités d’évaluation :

  • Définition des différents profiles
  • Équilibration du corps à travers les différents protocoles structurels
  • Recherche d’exercice et ou techniques de renforcement musculaire répondant aux tests kinésiologiques
  • Recherche d’exercice et ou techniques d’étirement répondant aux tests kinésiologues
  • Proposition de différents protocoles liés à l’état musculaire

Critères d’évaluation :

  • Observation de l’utilisation du fil à plomb et bilan de la posture
  • Cohérence des exercices proposés en référence avec les différents plans, frontal, sagittal et transversal
  • Cohérence des exercices proposés en référence avec le renforcement musculaire et l’étirement
  • Clarté des consignes liées aux exercices
  • Maîtriser les recommandations de mise en sécurité liées à l’activité
  • Savoir-être : Analyse de la proposition du candidat en fonction des problématiques testées

UC 5. / Uaa 5. Unité d’acquis d’apprentissage Émotionnel
Objectif :

  • Améliorer la gestion des émotions
  • Savoir définir un cheminement émotionnel
  • Améliorer la compréhension des émotions

Capacités :

  • Être capable de concevoir et mettre en place des Techniques de LSE (Libération de Stress Émotionnels)
  • Être capable d’utiliser des exercices de visualisation et d’Intégration des émotions positives
  • Être capable de faire émerger la compréhension par l’auto analyse, la prise de conscience, le développement personnel)
  • Être capable de proposer une Équilibration énergétique à travers les outils kinésiologiques
  • Être capable de proposer une Équilibration utilisant des essences

Modalités d’évaluation :

  • Mise en place de l’ensemble des protocoles émotionnels
  • Atelier de tests et application spécifique des techniques d’équilibrations émotionnelles.

Critères d’évaluation :

  • Contrôle des moyens utilisés pour l’intégration de nouvelles émotions
  • Évaluation du discours lié au cheminement émotionnel
  • Vérification des données de transfert et contretransfert
  • Contrôle de l’utilisation des baromètres ou des différents tableaux d’équilibrations
  • Savoir-être : Clarté du discours sur les "histoires" liées aux baromètres

UC 6. / Uaa 6. Unité d’acquis d’apprentissage pour une Écologie Personnelle
Objectif :

  • Améliorer l’hygiène de vie (environnementale, alimentaire, sportive, sociale, professionnelle, etc.)

Capacités :

  • Être capable d’identifier des préférences nutritionnelles
  • Être capable d’identifier la présence d’un stress dans l’environnement de la personne
  • Amélioration des systèmes et fonctions physiologiques (élimination, , immunité, etc.)
  • Être capable d’effectuer une Équilibration énergétique
  • Recognition des sensibilités aux divers milieux (Physiologie, spécifique, glandes, système endocrinien)

Modalités d’évaluation :

  • Équilibration par les différents protocoles d’Écologie
  • Pratique et utilisation des modes réponses immunitaires inappropriées

Critères d’évaluation :

  • Contrôle de l’argumentation lié à la réponse musculaire en fonction d’une alimentation biogénique, biocidique, ou statique.
  • Évaluation topographique des points utilisés
  • Argumentation et discours à des fins de rééquilibration

UC 7. / Uaa 7. Unité d’acquis d’apprentissage du champ électrique et électromagnétique de l’organisme
Objectif :

  • Équilibrer les systèmes énergétiques / électromagnétiques

Capacités :

  • Être capable d’identifier les niveaux d’énergie
  • Être capable d’effectuer un Déblocage et dynamisation de l’énergie
  • Être capable d’utiliser l’Énergétique chinoise
  • Être capable d’utiliser des techniques d’Acupressure / digitopressure
  • Être capable d’effectuer une Équilibration électromagnétique et électrolytique
  • Être capable d’utiliser des points d’Anatomie Neurologique spécifique (points énergétiques du cerveau, des méridiens, pitch…)

Modalités d’évaluation :

  • Équilibration par les différents protocoles Électriques
  • Utilisation du test kinésiologique (Biofeedback) sur différents barèmes

Critères d’évaluation :

  • Vérification de la maîtrise du choix de la technique utilisée sur les points d’acupressures
  • Qualité de la technique utilisée sur ces points
  • Respect des protocoles spécifiques
  • Clarté du discours et cohérence dans l’explication des différentes lois électriques

UC 8. / Uaa 8. Unité d’acquis d’apprentissage législatif et règlementaire
Objectif :

  • Respecter les lois en vigueurs et les codes

Capacités :

  • Lois et règles (Pénal, impôts, juridiques…)
  • Code du travail, …)
  • Codes d’éthique de la Fédération
  • Code de déontologie de la Fédération
  • Les obligations légales en matière de formation continue
  • Suivre des inter-visions et supervisions

Modalités d’évaluation :

  • Durant une séance, le candidat devra laisser le diagnostic et la prescription à une profession qui en a les potentialités. Il s’abstiendra d’utiliser des termes médicaux
  • Le candidat devra connaître ses droits et ses devoirs
  • Le candidat devra pouvoir présenter un projet professionnel (ou y avoir réfléchi) en accord avec la législation en vigueur
  • Connaissance des lois concernant le local d’activité, qu’il soit sur le lieu d’habitation ou indépendant (bail professionnel, l’accessibilité aux personnes handicapées)
  • Le jury peut se limiter au choix du local du candidat si le choix est fait
  • S’assurer que le candidat connaisse les différents types d’assurances et qu’il en comprend l’utilité
  • Le candidat devra connaître les différents régimes ou présenter son régime d’imposition si son projet professionnel est déjà avancé
  • Le candidat devra avoir une vision claire des charges qui pèsent sur un cabinet afin qu’il prenne conscience des futures dépenses
  • Il devra être capable de réfléchir à un prévisionnel de dépenses
  • Le jury s’assurera que le choix de s’installer a été mûrement réfléchi
  • Le candidat devra faire preuve de diplomatie et de respect envers son partenaire.
  • Il devra avoir une approche progressive du toucher.
  • Il ne devra pas prétendre le guérir ou exercer du pouvoir sur celui-ci en abusant de son positionnement
  • Le candidat devra rester à sa juste place et faire preuve d’humilité et de sincérité envers son partenaire.
  • Il aura à cœur de rester dans l’esprit de la thérapie du mieux-être avec ouverture et transparence
  • Il devra faire en sorte d’avoir une approche progressive du toucher.
  • Son approche non intrusive sera appréciée du jury.
  • Il devra rester dans une position d’accompagnant

Critères d’évaluation :
_ A travers un écrit, de type QCM, le candidat sera évalué :

  • - Sur les thématiques liées aux différents textes légaux
  • - Sur sa capacité à expliciter la déontologie
  • - Sur les règles et devoirs qui régissent la profession et les rapports entre le kinésiologue et son client
  • - Sur sa capacité à expliciter ce qu’est l’éthique
  • - Sur les principes moraux et philosophiques du savoir être du kinésiologue
  • - Sur son attitude dans le savoir être et le savoir-faire
    Il devra justifier de ses connaissances sur chaque aspect liés à la législation en vigueur
    Il ne devra pas imposer de guide des bonnes pratiques ou de bonnes théories
    Il devra accompagner les personnes dans l’émergence et le développement de leur potentiel de solutions

Modalités d’examen final

  • Contrôle des connaissances par un écrit
  • Pratique d’une séance complète avec contrôle oral devant jury
  • Production d’un mémoire : exposé et discussion
  • Analyse de 50 séances sur des personnes
  • Justification de 10 séances chez un kinésiologue

L’objectif de l’ensemble des Unités d’acquis d’apprentissage est de définir les compétences de base pour devenir Kinésiologue.

Un kinésiologue sera capable de définir :

  • La Kinésiologie
  • D’identifier les différentes parties du corps d’un point de vue anatomique,
  • D’utiliser un tracé de méridien
  • D’utiliser les points réflexes comme les points
    • neuro émotionnel
    • neuro lymphatiques
    • neuro vasculaires
  • D’utiliser des outils kinésiologique pour évaluer une posture
  • D’utiliser les réflexes de démarche
  • D’utiliser des techniques de libérations émotionnelles et d’accompagner son client
  • D’utiliser des exercices spécifiques ou une gymnastique adaptée comme le cross crawl
  • D’utiliser des techniques spécifiques auriculaires et d’inhibitions visuelles.

Il sera aussi capable de

  • D’établir un suivi client
  • De réorienter un client
  • De gérer son cabinet ou d’incorporer une équipe
| © Fil d'Ariane ASBL |